Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PRENOM DU JOUR
  • : Chaque jour trouver l'origine de son prénom
  • Contact

Recherche

17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 23:09
BERNADETTE 18 FEVRIER
 

Sainte Bernadette est une religieuse morte en 1879

 

Bernadette Soubirous, née en 1844, est la fille aînée d’un meunier réduit à la misère par la révolution des minoteries. En 1857 la famille quitte le moulin et s’installe à Lourdes dans l'ancienne prison, occupant  une cellule de 15 m².  François Soubirous est accusé, apparemment à tort, du vol de deux sacs de farine, et envoyé en prison,  c’est  une période de détresse noire.

 

 

 

Le jeudi 11 février 1858 Bernadette, avec sa soeur Marie et une amie, Jeanne Abadie, se rend le long du Gave pour ramasser du bois mort. Du fait du froid et de sa santé précaire, elle hésite à traverser la Gave.

Elle est alors surprise par un bruit et lève la tête vers la grotte de Massabielle : « J'aperçus une dame vêtue de blanc : elle portait une robe blanche, un voile blanc également, une ceinture bleue et une rose jaune sur chaque pied ». Bernadette récite une prière, la dame disparaît. Dix huit apparitions auront ainsi lieu entre février et juillet 1858, le curé demande à connaître le nom de la dame qui  déclare en patois « Que soy era immaculada councepciou » « Je suis l’immaculée conception »

 

Une commission épiscopale enquête et rend un avis favorable dès 1862, mais la foule des pèlerins devance l’autorisation de l’évêque.  Pour soustraire Bernadette à la curiosité des pèlerins, on la place chez les sœurs, à l'hospice de Lourdes où elle s'instruit, apprend à lire  et le catéchisme. Les observateurs de l'époque notent que son recueillement en prière est impressionnant, mais qu'elle reste une adolescente gaie, enjouée, et espiègle mais  plutôt autoritaire avec ses compagnes.

Mais à l'extérieur, on commence à rendre un inquiétant culte à la jeune bigourdaine. Sa photo s'achète, les journaux parlent d'elle, on veut la voir. Le plus sage est de l'éloigner de Lourdes. 

 

 Elle rejoint la congrégation des Sœurs de la Charité au couvent Saint Gildard  de Nevers, et  quitte donc les Pyrénées qu'elle ne reverra jamais.

Elle  reste  à Nevers 13 années pendant lesquelles elle est traitée sans égards spéciaux, mais on a érigé une statue de le Vierge qui correspond à ses apparitions.  Elle occupe les postes d'aide-infirmière  et de sacristine. Elle est  très  malade à partir de 1875 et  meurt le 16 avril 1879 à l'âge de 35 ans.

 

 

BONNE FETE AUX BERNADETTE ET NADINE

 Demain nous fêterons les Gabin

Partager cet article

Repost 0

commentaires