Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PRENOM DU JOUR
  • : Chaque jour trouver l'origine de son prénom
  • Contact

Recherche

1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 22:31
BLANDINE ET POTHIN 2 JUIN

Sainte Blandine et saint Pothin sont des martyrs lyonnais morts en 177

 

Les martyrs de Lyon sont connus par l’historien Eusèbe de Césarée (IIIème et IVème s.) qui cite  une lettre « des Eglises de Lyon et de Vienne aux Eglises d’Asie et de Phrygie » dont l’auteur présumé serait Irénée de Lyon, le successeur de Pothin. Eusèbe place les événements  en 177 sous Marc Aurèle.

 

A cette époque,  Lugdunum est une colonie romaine, capitale de la province et siège du sanctuaire fédéral des trois Gaules, dédié au culte de Rome et Auguste.  L’évêque Pothin et quelques compagnons sont des Grecs envoyés pour évangéliser la Gaule, c’est pourquoi la lettre est adressée aux Eglises d’Asie.

 

« Les sévices innombrables que leur infligeait la foule entière, ils (les martyrs) les supportèrent généreusement : ils furent insultés, frappés, traînés par terre, pillés, lapidés, emprisonnés ensemble Ensuite, ils furent amenés au forum par le tribun et les magistrats préposés à la ville ; interrogés devant tout le peuple, ils firent profession de leur foi ; puis ils furent enfermés dans la prison jusqu'à l'arrivée du légat. »  Un certain Alexandre les soutient et est condamné (voir saint Alexandre 22 avril).

 

« Toute la colère de la foule, aussi bien que celle du gouverneur et des soldats, se concentra sans mesure sur Sanctus, le diacre de Vienne, et sur Maturus, tout nouvellement baptisé mais généreux athlète ; sur Attale, originaire de Pergame, qui avait toujours été la colonne et le soutien de ceux d'ici; et enfin sur Blandine ». Certains ne résistent pas aux tortures et renient leur foi, quelques uns reviendront ensuite et accepteront le supplice. Pothin qui a 90 ans   «fut alors emmené et traîné sans pitié ; il souffrit toutes sortes de coups : ceux qui étaient près de lui l'outrageaient de toute manière... Il respirait à peine quand il fut jeté dans la prison et, après deux jours, il rendit l'âme. »

 

Les condamnés sont livrés aux fauves dans l’amphithéâtre,  Sanctus et Maturus finissent égorgés, tandis que Blandine est dédaignée des lions, puis livrée aux cornes d'un taureau. Pour finir elle est égorgée. 

 On a fête ce jour  le plus âgé et le plus important, l’évêque Pothin,  et la plus jeune et la moins importante, mais la plus populaire, l’esclave Blandine.

 

 BONNE FETE AUX BLANDINE ET POTHIN

UN SOUHAIT PARTICULIER POUR BLANDINE TH.

 

Demain nous fêterons les Kevin
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires