Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PRENOM DU JOUR
  • : Chaque jour trouver l'origine de son prénom
  • Contact

Recherche

20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 23:13
Cathédrale romane de Trèves

Cathédrale romane de Trèves


Bienheureuse Clémence est une comtesse allemande morte en 1176

 
Clémence de Hohenberg était comtesse de Spanheim, elle était réputée pour sa bonté. Devenue veuve, elle se retira à l’abbaye de Trèves où elle mourut en 1176

 

  BONNE FETE AUX CLEMENCE

 

Demain nous fêterons sainte Léa

 

Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 23:04
Ruines de l’abbaye de Melrose par Turner

Ruines de l’abbaye de Melrose par Turner

Saint Herbert est un ermite anglais mort en 687
 

C’était un moine de Melrose.  Il est associé à son ami Cuthbert, lui aussi moine à Melrose au sud d’Edimbourg puis évêque de Kindisfarne près de St Andrew en Ecosse. Ils sont enterrés dans la cathédrale de Durham. Ils ont joué un rôle important dans la romanisation de l’église anglo-saxonne.

 

  BONNE FETE AUX HERBERT

 
Ce jour est celui de l'équinoxe de printemps, vous aurez 12 heures de jour et 12heures de nuit partout sur terre.
 

Demain nous fêterons sainte Clémence

Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 23:08

Saint Joseph, fils de David, époux de Marie et père de Jésus

 

Si   Matthieu  dit de lui "C'était un juste" mais les évangélistes ne nous ont conservé aucune parole de ce "juste", charpentier de Nazareth en Galilée.  Les apocryphes ont ajouté des récits sans grand intérêt.

 

Voici le texte de  l’évangile selon Matthieu  1, 18-21 :

 

joseph-jesus.jpg

 

« Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint Esprit, avant qu'ils eussent habité ensemble.

Joseph, son époux, qui était un juste et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint Esprit ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

 

Ce texte qui est le plus explicite sur la naissance virginale de Jésus, explique tout aussi simplement que Joseph est bien le fiancé, puis l’époux de Marie et qu’il est aussi le père de Jésus. En effet ce qui fait le lien paternel dans l’antiquité gréco-romaine comme chez les Juifs, ce n’est pas le lien biologique, mais c’est de reconnaître l’enfant en lui donnant un nom.

Selon Luc, lorsque Jésus disparaît à 12 ans lors d’un pèlerinage à Jérusalem, il est bien précisé par Marie « ton père et moi te cherchions » et l’évangéliste montre que Jésus relève d’une double paternité, celle de Joseph et celle de Dieu.

 

C’est aussi Joseph qui est « fils de David » c'est-à-dire de sa tribu, et c’est donc par lui que ce titre sera donné à Jésus, même si sur les images de l’arbre de Jessé on représente depuis le Moyen Age, Marie comme descendante de David.    Voir     Jesse  

 

Les représentations de Joseph sont liées à la Nativité  et à la fuite en Egypte   voir Sainte Famille

 Celles de la Nativité le laissent souvent inactif dans un coin, semblant boudeur mais en fait méditatif, par contre on trouve certaines figures de Joseph en père

actif voir

http://artbiblique.hautetfort.com/archive/2006/12/15/nativite-de-jesus.html

 

Joseph-bouillie.jpg

 

Joseph et l’enfant Jésus de  Guido RENI vers 1635, http://www.wga.hu/art/r/reni/2/joseph1.jpg

Et Joseph préparant la bouillie de Jésus, miniaturedu XVème s. extraite d’ Une histoire de l’allaitement, Didier LETT et Marie-France MOREL, ed. La Martinière 2006

 

BONNE FETE AUX JOSEPH, JOS, JOSE, JOSEPHE, JOSIANE, JOSETTE, JOSEPHINE …

 

Demain nous fêterons saint Herbert

 

 

Repost 0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 23:05
CYRILLE 18 MARS
Saint Cyrille de Jérusalem est un évêque mort en 387
 

  Cyrille était originaire de la région de Jérusalem et il devint évêque de la ville sainte en pleine crise entre ariens et orthodoxes. Cela lui valut d’être chassé plusieurs fois de son siège et de vivre 17 ans en exil, mais il réussit à vaincre les divisions. C’était un grand prédicateur et il a laissé de belles catéchèses pour les nouveaux baptisés. Il a été proclamé docteur de l’Eglise au XIXème s.

  

BONNE FETE AUX CYRILLE

 

 Demain nous fêterons saint Joseph

 

Repost 0
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:01
PATRICK 17 MARS

Saint Patrick est un évêque mort en 464

  

Patrick était « breton », c'est-à-dire qu’il habitait le Pays de Galles. Jeune chrétien de 16 ans, il fut capturé par des pirates et vendu comme esclave en Irlande, alors terre païenne. Il réussit à s’enfuir, retourna chez lui puis passa en Gaule où il fut consacré évêque.

 

Son séjour en Irlande l’avait amené à connaître la langue et aimer les habitants, il décida de les convertir et partit en mission en 432.

 

C’était un bon orateur et lors d’un sermon il montra une feuille du trèfle et dit que c’était l’image de Dieu Trinité, ce qui était un moyen habile de christianiser le triskel celtique.

 Et l’Irlande devint chrétienne et les moines irlandais de grands missionnaires. Patrick était mort à Arnagh en 464, une cathédrale s éleva sur son tombeau.

 

 Depuis le trèfle vert est devenu l’emblème de l’Irlande et Patrick le saint patron du pays et de tous les Irlandais qui fêtent ce jour avec force liesse et bière.  

 

BONNE FETE AUX PATRICK, PATRICE, PAT, PATRICIA

 

 

Demain nous fêterons saint Cyrille

 

Repost 0
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 23:22
BENEDICTE 16 MARS

Sainte Bénédicte est une franciscaine morte en 1260

  

Discrète, Bénédicte fut une disciple de sainte  Claire qu’elle rejoignit au couvent de saint Damien à Assise.

Elle lui succéda à la tête des Clarisses

  

BONNE FETE AUX BENEDICTE

  

Demain nous fêterons la saint Patrick

 

Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 23:18
LOUISE 15 MARS

Sainte Louise de Marillac est la fondatrice des Filles de la Charité, morte en 1660

  

Louise née en 1591, était la fille « naturelle » de Louis de Marillac, grand seigneur. L’enfant fut placée  au monastère royal Saint-Louis de Poissy, chez les dominicaines dirigée par sa tante. La jeune Louise apprit à connaître Dieu, à lire et à écrire, à peindre… elle reçut une solide formation humaniste.

 

Son père décédé, Louise passa bientôt sous la tutelle de son oncle Michel de Marillac. Celui qui avait  fondé le Carmel réformé, lui fit connaître Bérulle et Mgr Camus, ami de saint François de Sales… la jeune Louise  baignait en pleine atmosphère de réforme catholique, elle souhaitait devenir religieuse mais son oncle lui fit épouser en 1613, Antoine Le Gras, secrétaire de la reine Marie de Médicis. Elle eut un fils, Michel, mais son mari tomba vite malade et  mourut en 1625.

 

 Elle venait de faire la connaissance de Monsieur Vincent qui en avait fait sa chargée de mission auprès des « Dames de la Charité », bourgeoises ou nobles dames qui étaient pleines de bonne volonté pour venir en aide aux pauvres mais hésitaient à mettre la main à la pâte. En 1630 au moment où son oncle, chancelier et chef du parti dévot, était arrêté par Richelieu, elle vécut  une expérience mystique intense et sur le conseil de Vincent de Paul, ouvrit sa maison à de jeunes paysannes qui voulaient servir Dieu en soignant les pauvres. C’est ainsi que naquirent peu à peu « les Filles de la Charité » qui devaient recevoir leurs statuts en 1642.

 

Éducation des enfants trouvés, secours des victimes des troubles et guerres, soin des malades à domicile ou dans les hôpitaux, service des galériens et des « fous », instruction des filles pauvres… rien n’arrêtait ces nouvelles sœurs qui ne prononçaient pas de vœux définitifs mais les renouvelaient chaque année et pouvaient ainsi vivre non cloîtrées. Ces filles « de plein vent » qui avaient pour voile « la sainte humilité,  pour monastère une maison de malade, pour cellule une chambre de louage, pour cloître les rues de la ville, ou les salles des hôpitaux » et pour devise : « la charité de Jésus Crucifié nous presse ». 

Les maisons de ces sœurs dites aussi de St Vincent de Paul se multiplièrent, Louise de Marillac mourut le 15 mars 1660 quelques mois avant Monsieur Vincent (voir 27 septembre)

 

 

Son corps repose à la maison mère de Filles de la Charité rue du Bac à Paris près de celui de sainte Catherine Labouré, Fille de la Charité (28 novembre)

  

BONNE FETE AUX LOUISE, LOUISETTE, LILOU ET GINA

 

Demain nous fêterons les Bénédicte

 

Repost 0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 23:15
MATHILDE 14 MARS

Sainte Mathilde est une reine germanique morte en 968.

 

Princesse allemande élevée pieusement, la jeune Mathilde de Reingelheim  fut mariée en 909 au prince de Saxe, celui qui aimait tant la chasse au faucon qu’on l’appela Henri l’Oiseleur.  Il devint bientôt roi de Francie orientale ou Germanie sous le nom d’Henri Ier. Mathilde fut une épouse aimante et heureuse et elle eut  plusieurs enfants dont une fille future reine de France et deux garçons, Brunon, futur archevêque de Cologne et Othon futur empereur.

Elle devint veuve en 936 et son fils Othon Ier succéda à son père. Or ce nouveau roi de Germanie avait pour modèle Charlemagne et voulait renforcer son autorité en s’appuyant sur une Eglise qui lui serait soumise. Mathilde eut donc à souffrir se son fils qui lui reprochait d’être trop proche des papes de Rome.

 

Finalement Othon dit le Grand rétablit en 962, l’empire qui devait porter le nom de Saint Empire Romain Germanique jusqu’en 1806 et Mathilde se retira dans une abbaye bénédictine de Saxe où elle mourut dans l’humilité en 968.

 

BONNE FETE AUX MATHILDE, MAUD, MAHAUT, MADISON, MATHIE…

UN SOUHAIT PARTICULIER POUR MA BELLE-FILLE MAUD

 

Demain nous fêterons Louise de Marillac

Repost 0
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 23:09
RODRIGUE 13 MARS

Saint Rodrigue est un prêtre martyr en 857

  

Rodrigue fait partie des nombreux martyrs de Cordoue sous le règne d’Abd el Rahman II. Son histoire est racontée par saint Euloge évêque de Tolède, lui-même martyr en 859 et que l’on peut fêter le 11 mars.

 

Rodrigue faisait partie d’une famille partagée entre catholicisme et islam. Des trois frères deux étaient chrétiens et un musulman. Un jour deux des frères  se disputent et se battent, le troisième, le prêtre Rodrigue, veut les séparer, il est blessé et laissé pour mort. Aussitôt son frère musulman promène son corps en ville proclamant qu’il a abjuré avant de mourir, mais Rodrigue revenant à lui, dénonce le fait et s’enfuit se cacher dans la montagne. Mais lorsqu’il revient à Cordoue il est arrêté par le caïd comme renégat et condamné à mort.

 

Il est décapité avec Salomon, un jeune chrétien accusé de prosélytisme, qui est sanctifié et fêté avec lui.

 

BONNE FETE AUX RODRIGUE

Demain nous fêterons sainte Mathilde

 

Repost 0
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 23:05
JUSTINE 12 MARS

Sainte Justine est une moniale morte en 1319 


Cette moniale bénédictine portait le nom de la patronne de son abbaye de Padoue, Sainte Justine. Cette sainte était une martyre antique qui aurait été baptisée à Padoue par un disciple de saint Pierre et tuée un coup d’épée au côté, c’est ainsi que la représente Giovanni Bellini .

 

Cette Justine fêtée le 7 octobre a vu une grande abbaye se construire sur son tombeau dès le Vème s. Et cette abbaye a accueilli au XIVème s. une jeune Justine d’Arezzo, si bonne moniale qu’elle fut sanctifiée mais pas mise en image...

 

BONNE FETE AUX JUSTINE

 

 Demain nous fêterons les Rodrigue

Repost 0