Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PRENOM DU JOUR
  • : Chaque jour trouver l'origine de son prénom
  • Contact

Recherche

6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 22:02
GAETAN 7 AOUT

Saint Gaétan de Thiene est un prêtre fondateur des Théatins, mort en 1547.

 

L’histoire de Gaétan de Thiene est celle d’un réformateur catholique, contemporain de Luther. Issu d’une riche famille, il fut secrétaire à la cour des papes Jules II et Léon X, ce n’était pas un lieu très évangélique.

 

Puis il abandonna sa charge, dépensa son héritage à soigner la misère en Italie du Nord. Ensuite il fonda avec son ami Jean-Pierre Carafa, le futur pape Paul IV, un institut de prêtres qui devaient mener comme lui, une vie pauvre et austère. Ils s'engageaient à ne pas mendier pour eux, à soigner les malades, à répandre l'usage des sacrements parmi les laïcs et à ramener le clergé à ses devoirs.

 

Programme nouveau pour l’époque, on donna à cette compagnie le nom du fondateur, ce sont les Théatins.

Gaétan est mort à Naples le 7 août 1547

 

BONNE FETE AUX GAETAN

 

Demain saint Dominique

 

Repost 0
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 22:02
OCTAVIEN 6 AOUT

Saint Octavien est un moine et évêque originaire de Franche-Comté, mort en 1128.

Histoire d’une vocation difficile à assumer. Octavien était le fils aîné de Guillaume II, comte de Bourgogne, il avait plusieurs  frères cadets qui en tant que tels pouvaient entrer dans les ordres, l’un devint évêque de Besançon, l’autre archevêque de Vienne puis pape sous le nom de Callixte II.

 

Lui, Octavien de Quingey, voulait devenir moine à Cluny, mais son père exigeait qu’il prenne sa succession comtale, c'est pourquoi il partit faire son droit à l'université de Bologne. Mais à la mort de son père en 1125, il ne revint pas prendre la succession, il s'arrêta à Pavie en Lombardie et devint moine à l'abbaye de Saint Pierre au Ciel d'Or (dépendante de Cluny).

 

 Cette abbaye de Saint Pierre au Ciel d’Or a été consacrée en 1132, donc juste après la mort de St Octavien.
  http://www.globopix.net/dettaglio.asp?idi=88&i=1&...

 

 

Il refusa d’en devenir abbé mais il dut quand même accepter le siège d’évêque de Savone avant de mourir. Vraiment difficile d’être simple moine quand on est fils d’un grand seigneur ! Quant au comté de Bourgogne, il passa à une branche latérale de la famille.

 

BONNE FETE AUX OCTAVIEN

 

Demain nous fêterons les Gaëtan

Repost 0
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 22:02
ABEL 5 AOUT
Saint Abel est un moine bénédictin devenu archevêque de Reims, mort en 770.
 

Abel vit dans  un monde à l’échelle européenne, il est Ecossais d’origine, puis moine à l’abbaye de Lobbes en Belgique actuelle, enfin il est nommé à Reims. Ceci n’a rien d’extraordinaire dans ce siècle où les Francs dominent l’ouest européen.

 

 Une vue de Lobbes aujourd’hui http://www.answers.com/topic/lobbes

 

Plus original, l’histoire d’Abel est celle d’un échec, comme celle de l’Abel du livre de la Genèse ? Non,  pas jusqu’à la mort ! (voir  http://imagesbible.com/FICHES/F_A_cain.htm  )

Le contexte est celui de la normalisation carolingienne. Charles Martel comme chacun sait a arrêté les Arabes à Poitiers en 732, mais pour ce faire il a fallu distribuer beaucoup de terres, faire des cadeaux à de nombreuses familles… et où Charles a-t-il trouvé tant de richesses ? en prenant celles de l’Eglise, puisque c’était pour la bonne cause, mais cela ne s'est pas fait sans résistance !  

Aussi son fils Pépin (le père du futur Charlemagne) veut devenir un bon roi, un roi reconnu (c’est lui qui sera le 1er roi sacré), il faut donc qu’il se réconcilie avec l’Eglise, qu’il remplace les mauvais évêques nommés par son père. C’est ce qu’il fait avec Abel qui remplace le corrompu Milon à Reims. Seulement c’est compter sans le pouvoir local de ce dernier, qui mène une telle vie au pauvre Abel qu’il doit abandonner Reims et retourner dans son abbaye !

 

BONNE FETE AUX ABEL et en particulier à Abel G. et Abel H.

 

Demain nous fêterons les Octavien

 
Repost 0
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 22:02
JEAN-MARIE VIANNEY 4 AOUT

Saint Jean-Marie Vianney a été curé d’Ars il est mort en 1859.

 

Il est plus connu par le nom de sa cure que par son nom propre. Né en 1786 près de Lyon, Jean-Marie Vianney est le quatrième enfant d’un couple de cultivateurs, il est témoin de la tourmente révolutionnaire et c’est clandestinement qu’il fait sa première communion auprès d’un prêtre réfractaire.

A 20 ans il veut devenir prêtre mais n’ayant fait aucune étude et ne semblant pas doué pour cela, il est vite renvoyé du séminaire de Lyon. C’est auprès du curé d’Ecully qu’il apprend le latin et qu’il est ordonné en 1815. Il est alors nommé  dans une petite paroisse de 230 habitants : Ars, à 40 km de Lyon.

 

http://www.jesusmarie.com/jean_marie_vianney_cure_d_ars.h...

 

Il y restera jusqu'à sa mort. Là, il réveille la foi des ses paroissiens. Il vit en ascète, restaure son église, rétablit les confréries, fonde une école de filles ainsi qu’un orphelinat.  Il vient au secours des gens en difficulté, tente de résoudre  les problèmes humains  qu'on lui présente  et collabore aux missions paroissiales des environs, forçant le respect et l'admiration de tous.

Il passe de très nombreuses heures au confessionnal et sa réputation attire après 1830 des foules de pénitents, jusqu'à 100.000 pèlerins viendront chaque année pour entendre une parole de réconfort et de paix de la part de ce curé ignorant de tout, sauf  du coeur des hommes et de la miséricorde  de Dieu.

Malade et épuisé il tente de fuir les foules en 1843, mais il doit revenir à Ars où il meurt à 74 ans en 1859. Il est canonisé en 1925. 

http://www.chez.com/cm2montagniers/page12.html

 

BONNE FETE AUX JEAN-MARIE en particulier à Jean-Marie P.

 

Demain nous fêterons les Abel.

Repost 0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 22:01
LYDIE 3 AOUT

Sainte Lydie est une femme grecque du 1er siècle, baptisée par saint Paul dans la ville de Philippes en Macédoine (récit dans les Actes des Apôtres. 16, 10-15)

 

 Voici une femme active et décidée. Lydie était marchande de pourpre de la ville de Thyarine, près de Philippes,  ce qui n’était pas rien puisque la pourpre était un produit de luxe. Ensuite cette femme avait décidé de devenir « craignant-Dieu » c'est-à-dire de suivre la foi juive, puis de se convertir au Christ que prêchait Paul.  Enfin dès qu’elle fut baptisée, elle invita Paul et ses compagnons à venir résider chez elle, et dit le texte : « elle insista ».

 

 Eglise saint Pierre-saint Paul à Paris 1845 http://www.insecula.com/oeuvre/photo_ME0000061291.html

Elle  est fêtée par les Eglises d’occident le 3 août mais le 20 mai par les Eglises d’Orient. Dans cette peinture de François Mathieu Le Til, Lydie reçoit le baptême mais le personnage central reste saint Paul.

 

 BONNE FETE AUX LYDIE en particulier à Lydia Ch.

 

 

 

 

 

Demain nous fêterons saint Jean-Marie Vianney

Repost 0
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 22:02
JULIEN EYMARD 2 AOUT
Saint Julien est le fondateur des Pères du Saint-Sacrement il est mort en 1868.
 

Son vrai nom est Pierre-Julien Eymard, né en 1811 à La Mure près de  Grenoble, c’était le fils d’un boutiquier.

Devenu prêtre malgré son père en 1834, il fut vicaire, curé puis entra dans la congrégation des Maristes, et c’est à N.D. de Fourvière à Lyon qu’il eut la révélation de fonder une compagnie de prêtres dévoués au culte du Saint Sacrement, c'est-à-dire au Christ présent dans le pain de l’hostie.


Il est mort prématurément en 1868 et a été canonisé en 1925.

http://www.begijnhofamsterdam.nl/htmlfiles_nl/pastoraat/p...

 

BONNE FETE AUX JULIEN et aux AYMARD

 

Demain nous fêterons les Lydie

Repost 0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 22:02
ALPHONSE 1er AOUT

Saint Alphonse de Liguori est le fondateur de la congrégation des Rédemptoristes, il est mort en 1787.

Alphonse-Marie est né en 1696 à Naples, les Liguori était une grande famille noble de la ville et du royaume. Son père, officier de marine, voulait en faire un grand avocat, il le devint très jeune (docteur à 16 ans, il plaide à 18) mais Alphonse refusa de se marier et passait de plus en plus de temps auprès des condamnés.

A 27 ans il perd un grand procès et voyant que cela est dû à la pression des puissants, il quitte le barreau et devient prêtre. Il décide de se consacrer aux pauvres des campagnes, les « lazzaroni » et pour cela fonde la congrégation des Rédemptoristes en 1732.

Il trouve l’Eglise de son temps trop rigoriste et veut faire triompher la miséricorde, il écrit un traité de Théologie morale en 1748 qui lui vaudra 200 ans plus tard de devenir le patron des confesseurs. Mais le pape le nomme malgré lui, évêque de Nocera, et il assumera cette tâche pendant 13 ans.

Quand il se retire pour raison de santé en 1775, à 79 ans, il découvre que sa congrégation n’a pas été ce qu’il souhaitait… Il meurt à 91 ans


http://www.abbaye-saint-benoit.ch/vorbourg/actualites/200...


BONNE FETE AUX ALPHONSE

 

Demain nous fêterons saint Julien Aymard

Repost 0
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 22:02
IGNACE 31 JUILLET

Saint Ignace de Loyola est le fondateur des Jésuites, il est mort en 1556.

 

Ignace né en 1491 est le  13ème  enfant d’une famille de la petite noblesse basque. Chevalier rêvant d'exploits il est blessé à l’âge de 30 ans lors du siège de Pampelune.

Durant sa convalescence, il lit la Vie du Christ et la Légende dorée qui raconte des faits et gestes de saints, et il se « convertit ». Il découvre sa vocation propre : non la contemplation, mais le service de Dieu parmi les hommes. Vivant d’abord en ermite, il rédige ses "Exercices spirituels" où il consigne ses expériences spirituelles.

Puis, pendant onze ans, il parcourt le monde comme « pèlerin de Dieu », se rendant à Jérusalem en 1523 et fréquentant les universités espagnoles d'Alcala et Salamanque, et celle de Paris.

 

C’est à Montmartre, le 15 août 1534, dans la vieille église St Pierre que cet étudiant de 43 ans, fonde avec quelques amis, dont François Xavier, la « Compagnie de Jésus » ou ordre des Jésuites dont les statuts sont reconnus par Rome en 1540. À la mort d’Ignace, le 31 juillet 1556 à Rome, la Compagnie de Jésus compte plus de mille membres, soixante-douze résidences et soixante-dix-neuf maisons et collèges "pour la plus grande gloire de Dieu."

image http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Ignace_de_Loyola

 

BONNE FETE AUX IGNACE ET AUX LOYOLA

 

Demain nous fêterons Alphonse-Marie

Repost 0
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 22:01
François-Joseph Heim Le martyre de saint Cyr et de sainte Juliette, sa mère Belfort, Musée d'Art et d'Histoire

François-Joseph Heim Le martyre de saint Cyr et de sainte Juliette, sa mère Belfort, Musée d'Art et d'Histoire

 

Sainte Juliette est une martyre, tuée en 303 en Cappadoce.


Encore une victime de la grande persécution déclenchée par l’empereur Dioclétien et qui devait durer dix ans. La Cappadoce est une province de l’actuelle Turquie, Juliette était une femme riche qui avait été volée par son intendant, elle lui fit un procès et c’est pendant ce procès qu’on exigea d’elle un sacrifice aux dieux païens, son refus entraîna sa condamnation au feu. 

Elle est parfois confondue avec sainte Julitte ou Julienne, martyrisée un an après Juliette, dans la ville de Tarse  mais avec son jeune fils saint Cyr (fête le 16 juin) qui n’avait que cinq ans. L’enfant fut fracassé et la mère brûlée. C’est ce que montre ce tableau dont le titre est inexact.

 
 
BONNE FETE AUX JULIETTE, JULIE, JULIA...
Repost 0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 22:02
Peinture de Campi 1536-91, Galleria Estense, Modena

Peinture de Campi 1536-91, Galleria Estense, Modena

Sainte Marthe est une femme des évangiles, la sœur de Marie et de Lazare.

Jésus a des amis à Béthanie, ville près de Jérusalem. Ce sont trois frère et sœurs, Lazare, Marthe et Marie. Cette dernière fêtée le 23 juillet a été assimilée à Marie de Magdala et est devenue Marie Madeleine.


C’est à l’occasion d’une visite chez les deux sœurs que le caractère de Marthe s’est manifesté. Jésus parle avec Marie alors que Marthe a tout le travail du service, elle se plaint à Jésus qui lui répond de ne pas se tourmenter et que Marie a choisi la meilleure part. voir Luc 10, 38-42. C’est cette scène qui a fait de Marthe le modèle de la vie active et de Marie celui de la vie contemplative.

 

Les peintres aiment beaucoup montrer Marthe au milieu de sa cuisine alors qu’au fond Jésus et Marie parlent.  http://www.wga.hu/index1.html

 

Lorsque Lazare est mort, c’est à la demande expresse de Marthe que Jésus l’a « relevé » et fait sortir du tombeau. Marthe est bien celle qui va au devant et qui agit. 

 

 

BONNE FETE AUX MARTHE

 

Demain nous fêterons sainte Juliette

Repost 0